Matériel et techniques

Je travaille actuellement avec deux boîtiers reflex, le Nikon D7000 (16,2 MP) et le Nikon D90 (12 MP)4 objectifs zoom et deux objectifs à focale fixe :

- SIGMA 10-20mm
- NIKON 18-70mm
- NIKON 18-200mm VR II (l'objectif pour le reportage par excellence !)
- NIKON 70-300mm
- NIKON 35mm (ouverture mini de f/1.8)
- NIKON Fisheye 10,5mm (ouverture mini de f/2.8)


Après avoir longtemps exclusivement pratiqué la photographie exclusivement en lumière naturelle, j'ai investi dans un flash très haut de gamme NIKON SB-900 fin octobre 2010 afin d'apprendre progressivement les prises de vues avec adjonction d'une lumière d'appoint pour le portrait et les intérieurs de bâtiments (églises, châteaux,...).

Après cinq ans de photographie, il me fallu reconnaître que malgré des performances en perpétuelle amélioration des boîtiers dans les hautes sensibilités ISO et une maîtrise particulièrement bonne et reconnue de cette lumière naturelle dans de nombreux cas de figures ; certains cas extrêmes étaient connus où mes compétences techniques étaient vraiment limitées par les circonstances et ne faisaient plus de miracles ; Le flash devenait alors un accessoire tout simplement incontournable pour que la prise de vue soit possible.

Le NIKON SB-400 est venu renforcer l'équipe en octobre 2014 comme second flash.

Toutes mes images bénéficient ultérieurement des nombreux traitements informatiques adéquats avant publication. Travailler à "brut" n'est plus possible en numérique. En numérique, réussir une très bonne photo mérite beaucoup de travail pendant et après les prises, surtout si on produit ces images exclusivement sous la forme de fichiers RAW, véritables négatifs des prises de vues.



En complémentarité à mes deux reflex, depuis juin 2012, j'ai investi dans le NIKON COOLPIX P7100, mon boitier compact pour mes reportages sur Paris et instantanés. D'un silence absolu constituant sa fabuleuse discrétion en toutes situations, il ne démérite pas par sa fabuleuse qualité d'image et sa possibilité de produire des images brutes de capteur au format RAW (format .NRW) sans aucune perte.


Depuis février 2015, un second compact professionnel est venu renforcer mon matériel. Avec son ratio 3:2, son capteur APS-C de 16 millions de pixels, sa mesure télémétrique, son stigmomètre électronique, ses commandes de vitesse et ouverture à l'ancienne, son véritable objectif à focale fixe FUJINON de 35mm à f/2 et son viseur analogico-numérique, c'est un appareil atypique avec lequel le reportage/témoignage photographique devient un plaisir en toutes circonstances !! J'ai nommé le FUJI X100T.

© Arnaud FIOCRET - 2015

Articles les plus consultés depuis les 7 derniers jours...