La notion de création dans un couple à trois

Je me suis réveillé ce matin avec l'âme fiocretisante. Fidèle à ma personnalité, le mot "pourquoi" et les questions incessantes sur moi sont monnaie courante. Tel un flash, j'ai pu résumer ce jour ce besoin de recherche de sens dans l'improductivé toute relative de ma vie.

Créer, il y a encore quelques années, je n'avais que ce mot dans mes objectifs les plus profonds, telle une sève intérieure intarissable. Mais aujourd'hui, que reste t-il de cet engouement créateur ?

Aujourd'hui, je sais pourquoi ma créativité est en berne : J'ai désormais le bonheur depuis un an et demi de ne plus être solitaire dans la vie. Le dénouement actuel de ma vie n'est pas une anomalie, la photographie est comme une femme dont il faut savoir entretenir la flamme. Difficile défi d'entretenir deux feux sacrés afin de concilier ce couple à trois.

« il faut aimer la solitude pour être photographe » Raymond Depardon

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés depuis les 7 derniers jours...