2013 : Le point sur mes activités...

Vous l'avez sans doute remarqué pour cette année 2013 : Mon portfolio tarde à s'actualiser puisque même le diaporama de ce blog ne s'enrichit plus, mon portail internet général avance très lentement au rythme de mises à jour devenues rares et mes articles ainsi que déplacements en Pays de Bray deviennent excessivement timides. Pourtant paradoxalement, vous avez pu constater aussi que j'étais toujours partant pour des projets. Ce n'est pas qu'une illusion, il s'agit d'une réalité : A partir de la fin 2011, j'avais déjà eu beaucoup de peine à suivre un programme photographique dynamique en me lançant dans l'édification de mon portail internet OBSERVATION ET IMAGERIE - TEMOIGNAGES

Depuis novembre 2012, ma vie personnelle a été bouleversée avec ma rencontre avec mon adorable compagne actuelle, au point que mon beau projet de parcourir les intérieurs des églises de Paris avec mon NIKON Coolpix P7100 en fut suspendu jusqu'à nouvel ordre car je ne peux tout faire. S'occuper de mon amour est une tâche tout aussi importante, si ce n'est plus, que de devoir me préoccuper simplement de mes projections intellectuelles puisqu'une femme est un être humain (et cela n'attend pas toujours comme le matériel). Réellement, si mes travaux photo ne semblent pas avancer, ce n'est pas par manque de matière mais par manque de temps au milieu d'un océan de passions pour dédaigner enfin m'occuper du développement et de la publication d'une sélection toujours sévère de mes meilleures images contenues dans presque 20 Go de négatifs numériques d'inédits accumulés depuis mon reportage d'octobre 2012 au sein de la cathédrale de Rouen. Parallélement, mon esprit est tiraillé par des exposés techniques n'avançant presque pas mais également par mes tâches professionnelles pour mon employeur et vous obtenez alors la situation actuelle : Le découragement...Alors que ma vie est un formidable vivier d'idées, de projets, de passions, d'émotions positives.

Depuis cet hiver, il ne va pas sans dire que la météorologie est également étrange et minable. Ayant pour drôle d'habitude de ne sortir au volant de ma petite voiturette de tourisme que lorsque le temps est de la partie, de février à novembre en général, car c'est toutefois plus commode pour pratiquer la photographie d'évoluer sous la lumière solaire, je ne peux pas dire que l'année 2013 soit un exemple de météo favorable pour pratiquer mon art. Puisque l'existence est pleine d'intérêts divers et que j'ai pour tendance de me réinventer très facilement sans cesse de nouveaux sujets grâce à ma curiosité toute naturelle et cela tandis que mon dossier photographique sur Paris est plutôt voué à l'abandon, il me fallut trouver une ligne directrice afin de retrouver mon MOI profond dans une activité "innovante" qui puisse être praticable par temps clair comme par temps couvert, par temps sec comme par temps humide et sans pour cela me fixer la pression inflexible de devoir produire de bonnes images sur ma carte mémoire. Aujourd'hui, une nouvelle réalité semble se dessiner face à moi :  Produire des images remarquables, c'est bien mais apprendre à vivre, c'est encore mieux. Pourquoi ne pas aller à la rencontre finalement de la structure de base de mes centres d'intérêts : L'observation ?

L'achat fort récemment de ma propre paire de jumelles 8x42 tout à fait étanche représente un premier pas à l'étrier dans cette nouvelle direction au bon milieu de cette vie de grand passionné de nature, d'astronomie, de vaches, d'oiseaux, de vieilles pierres...Sans cesse remise en cause ou remaniée au gré des courants existentiels imposés par les conjonctures du moment. Découvrir, expérimenter, me mesurer à l'inédit est bel et bien le chemin continuel de mes pratiques puisque je ne compte déjà plus à l'âge de seulement 30 ans, le nombre d'instruments d'optique, le nombre de dispositifs, le nombre de bricolages et le nombre de logiciels de traitement d'images ayant fait mon bonheur durant des nuits, des jours et des milliers d'heures d'expérimentations parfois délirantes à me casser la tête pour tenter de lever le voile et maîtriser ce qui pouvait l'être à mon niveau de simple utilisateur.

Il n'y a pas plus tard que la veille, je me disais que la nature est vraiment trop belle en observant au travers de cet instrument fraîchement investi ce magnifique Verdier d'Europe tout heureux, posé sur sa branche dans l'un des arbres du jardin familial, pendant que se déchaînait une très grosse chute de pluie qu'il observait d'un regard brillant, paisible et satisfait. Le bonheur authentique, absolu, n'est finalement jamais loin et il conviendrait peut-être de me libérer parfois de ces chaînes virtuelles du perfectionnisme artistique pour me consacrer plutôt à la pleine utilisation d'un élément dont je regrette souvent l'emploi trop restrictif depuis son achat en juin 2008 : Ma voiturette de tourisme.
Ne m'en servant pas pour me rendre sur mon lieu de travail, je me suis souvent bataillé pour lui trouver un usage régulier puisqu'une voiture qui roule trop peu s'abîme bien plus vite qu'une voiture roulant très régulièrement et ce n'est pas la première fois que je m'exaspère sur ses longs, trop longs séjours dans le garage. Or, lorsque la saison de la photographie arrivant, c'est toujours avec joie que je redécouvre le confort de la pleine mobilité offerte par la possession d'un tel véhicule.

Le nouveau programme préliminaire 2013 afin que tout ce petit monde retrouve sa place de pleine utilité ? L'ornithologie certainement ! L'avantage de cette activité ? Qu'il pleuve à torrent ou qu'il fasse très sec, elle est pratiquement tout le temps praticable, ce qui fait que les prétextes de motivation pour prendre le volant de ma voiturette sont parfaitement trouvés. Quant à la photographie, on verra désormais en fonction des occasions qui se présenteront car il y a une bonne quantité à développer et mettre en ligne. A ce propos d'ailleurs, mes premières recherches pour commencer cette nouvelle activité m'ont déjà conduit à découvrir la liste des sentiers de la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) de la Haute-Normandie dont certains dans mon fameux Pays de Bray...De nouveaux murs s'effondrent laissant apparaître des perspectives nouvelles et mes connaissances mutent ; Seule inconnue : Les prochains grands virages de ma vie personnelle et les obstacles imprévus !

Parfois, j'espère juste que mes interlocuteurs arrivent à me suivre dans mes démarches car les chemins linéaires ne sont guère mon fort !

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés depuis les 7 derniers jours...