25 avril 2013 : Porte ouverte sur les églises fortifiées de la Thiérache


Avez-vous connaissance de ces fameuses et célèbres églises fortifiées de la Thiérache ? Le 25 avril 2013, je me suis aventuré dans cette zone de la Picardie très caractéristique, l'un des très rares territoires de France dans lesquelles on trouve encore bien largement des églises ouvertes pour s'exercer pleinement à l'art religieux. Bien sûr, mon NIKON D7000 équipé de mon excellent NIKON 18-70mm revêtu de son filtre polarisant circulaire était de la partie pour produire les images car seul ce boitier reflex est capable de garantir les sensibilités ISO les plus élevées et les plus propres, nécessaires à l'accomplissement de mes prises de vue en intérieur sans devoir m'encombrer d'un trépied.

La Thiérache est notamment un territoire bucolique reconnu pour sa commune de Parfondeval, classée parmi les plus beaux villages de France. Seulement 155 habitants mais quel village dans l'arrondissement de Laon ! Il est avec Gerberoy (dans l'Oise), l'un des deux seuls (sur un peu plus de 100 communes au total sur toute la France) à avoir reçus ce classement très prestigieux pour toute la Picardie. Bien entendu, ce classement est mérité et la visite garanti de longues heures d'émotion.

Je vous invite pour conclure mon billet à découvrir Terascia, le site du territoire depuis 1999.


24 avril 2013 : Mouvement sur mon portail internet officiel


Après une coupure de six mois, j'ai repris le chemin des actualisations de mon site internet. Deux exposés réactualisés sur l'argentique (composition d'une pellicule et sa numérisation) ont ainsi vu le jour pour marquer ce nouveau mouvement. Mon site aurait dû connaître bien des bouleversements depuis six mois mais ce ne fut point le cas car plus rien ne me surprend sur ma façon de gérer mes travaux, pas plus que mes proches. Ma vie est un chemin sinueux à la tendance aux multiples péripéties. Six mois de répit fut le minimum requis pour que je puisse un peu souffler car la créativité est une qualité exigeant des phases de répit. L'actualisation d'un site ne doit en aucun cas être/devenir un problème pour rester un plaisir. Le plaisir de faire, le plaisir de structurer des idées, le plaisir de présenter, le plaisir de mettre en ligne sont une addition de satisfactions importantes.

Très prochainement, j'espère vous revenir avec 3 nouvelles pages concernant les catalogues d'étoiles, les catalogues d'objets et la classification des galaxies. Il me restera alors, je l'espère, à rédiger l'exposé concernant l'imagerie numérique et il en sera chose terminée pour la partie technique concernant astronomie et photographie. Déjà, mon regard regarde loin et je projéte de me réinvestir dans mes études des bovins...

31 mars et 1er avril 2013 : Etretat


Etretat fut une étape, le 31 mars 2013.

J'ai profité d'un petit séjour de deux jours avec ma compagne entre cette ville et Le Havre pour réaliser quelques images du littoral avec mon compact Nikon COOLPIX P7100. Je n'avais pas emporté mon reflex car je n'avais pas envie de m'encombrer, l'étant déjà beaucoup avec ma valise. De plus, je ne portais pas à ce lieu une importance suffisamment importante pour qu'il m'apparaisse vraiment utile d'utiliser le plus lourd et plus performant de mes outils. Encore une fois, ce compact révéla ses capacités à produire des images d'une qualité compatible avec mes exigences artistiques lorsque se présenta quelques bonnes occasions inattendues d'éclairages sublimant les falaises. Même lorsque je m'aventure vers des destinations pour lesquelles je n'adresse pas initialement le désir réellement explicite de produire et de revenir avec des images, le COOLPIX P7100 me dépanne véritablement lorsque contre toute attente, de bons clichés se présentent devant mes yeux. Presque un an après son achat, ce petit compagnon me surprend toujours autant. J'aurais dû normalement l'utiliser beaucoup plus si mon existence était plus simple, plus rectiligne et plus paisible, notamment pour la réalisation de mon portfolio portant sur les églises de Paris dont j'avais listé les 70 clochers et plus, durant l'automne 2012.

Je ne serais point prolixe. Mes quelques oeuvres collectées à Etretat feront bien évidemment partie de la future mise à jour de mon portfolio officiel constituant mon portail internet et cela suffira à boucler ma petite aventure sur ce bout de littoral par communication par les exemples...


Articles les plus consultés depuis les 7 derniers jours...