8 juillet 2012 : Nikon COOLPIX P7100 + Flash professionnel Nikon SB-900

Autoportrait avec un Nikon COOLPIX P7100 + Flash professionnel Nikon SB-900 

Et voilà, le test de l'assemblage du compact Nikon COOLPIX P7100 avec mon flash cobra professionnel Nikon SB-900 est chose faite ! Si on en regarde attentivement la toile, aucune image de démonstration ne circule pour montrer ce qu'un petit compact expert de la sorte (le haut de gamme ultime du catalogue des compacts de la marque jaune) est capable de produire comme clichés avec un flash externe digne de ce nom (également le haut de gamme ultime du catalogue des flashs externes de Nikon avec le récent SB-910). Cela est décevant car ce n'est pas très encourageant vis à vis des photographes qui souhaiteraient savoir "ce que cela donne" pour faire un choix. Je suppose que les acquéreurs du P7100 sont sans doute pour une grande partie des amateurs se suffisant à son utilisation courante en extérieur ou avec son flash intégré. Ne pas s'équiper d'un flash externe, c'est pourtant grandement se limiter sur les capacités créatives en intérieur de n'importe quel boitier équipé d'une griffe pour monter ce type d'accessoire. Pourtant, je ne suis pas sans ignorer que des professionnels utilisent le P7100 comme second petit appareil pour les reportages et en sont très contents.

Etant un fou de photographie de tous les instants et possédant un tel arsenal investi du temps de mon reflex Nikon D90, il me suffisait juste d'introduire 4 piles dans le SB-900 et de le monter sur le P7100 pour me permettre de dépasser l'inconnu afin d'illustrer concrètement sur la toile les capacités déjà annoncées vraiment étonnantes d'un tel duo très haut de gamme pour le reporter souhaitant emporter le matériel le plus léger et le plus discret possible (quoique le flash SB-900 n'étant pas l'accessoire se faisant de plus discret !!). La première utilisation de ce duo hors norme m'a permis d'observer déjà certaines bizarreries dont il me reste au moment de rédiger ce billet à en trouver l'explication ultérieurement. Toutefois, cela ne remet en cause la suite de mon constat très élogieux sur ce tandem.

Pour première lumière, j'ai visé une assiette Alsacienne située à plus de cinq mètres de distance en haut d'un meuble avec l'objectif du P7100 réglé sur sa focale la plus longue de sa partie téléobjectif (équivalente à la focale de 200mm du format 24x36) :


Comme avec un reflex, en fonction de l'ouverture choisie et de la variation de la focale, il est intéressant de constater que le P7100 et le SB-900 ne font qu'un seul et même corps. Le SB-900 s'adapte en permanence à l'état du P7100 (en marche ou en veille et à ses paramètres). Un confort d'asservissement entre les deux compères de la même firme nippone qui fait vraiment très professionnel, correspondant tout à fait à ce que l'on est en droit d'attendre d'une mesure i-TTL. Ce type de mesure est une technologie visant à réunir toutes les informations nécessaires en une fraction de seconde pour le dosage équilibré très précis de la lumière du flash par rapport à la lumière ambiante.

Un regard sur le cliché à 100% valide la qualité d'image de ce compact, digne d'un reflex :


L'électronique, l'objectif ED et le flash SB-900 font des merveilles. Le fait de pouvoir travailler en données brutes grâce au format RAW, le format .NRW très exactement pour le P7100 présente un plus incontestable pour les photographes qui aiment tout maîtriser. Quelques prises de vues en jpeg de qualité normale m'ont convaincu que pour un usage ordinaire où on ne souhaite pas passer des heures à traiter ses images devant l'ordinateur, le P7100 est bluffant et impose déjà sa supériorité dans la catégorie des compacts.

Un fruit aussi basique que le melon m'a permis d'activer le mode MACRO parmi les paramètres pour observer très attentivement le comportement du duo :

Structure d'un melon en gros plan avec un Nikon COOLPIX P7100 + Flash professionnel Nikon SB-900 

Là encore, stupéfaction ! La qualité d'image est encore et toujours au rendez-vous !
Et les tomates ?

3 tomates dans un plat avec un Nikon COOLPIX P7100 + Flash professionnel Nikon SB-900 

Décidément, on en oublierai presque que ce n'est qu'un compact...Sauf que tenir le P7100 dans les mains quand il est équipé du SB-900, ce n'est pas si facile car il faut sans cesse faire attention de ne pas avoir un petit doigt malicieux qui aille se balader pour tacher la lentille frontale de l'objectif. La compacité a ses avantages mais aussi ses inconvénients...Encore une fois !!

J'espère que ce petit billet vous aura convaincu que le compact n'est plus une option à négliger, même pour un professionnel, le format 4:3 inhérent à tous les petits appareils n'étant pas un obstacle.

Par avance, bons shoots pour ceux qui se laisseront convaincre par ma démonstration !

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés depuis les 7 derniers jours...