Développement photo ou trucage : Attention à la confusion...

J'ai déjà abordé le sujet sur des forums mais aussi sur mon site internet. Force est de constater en discutant notamment au sein d'une association avec des adultes se réclamant de ma singularité cognitive que la frontière entre développement numérique d'une photo et trucage est souvent très mince dans les esprits, au point d'atteindre la confusion. Il convient donc de procéder de temps à autre à la piqûre de rappel.

En partageant mon activité d'artiste-photographe, on me reproche souvent à demi-mots de retoucher systématiquement mes photos comme si ceci était un sacrilège. Nombreux sont mes contacts me vantant la bonne vieille époque où la "bonne" photo était celle du film argentique, réussie, sortant "brute" de tirage de chez le laboratoire photographique du coin, sans retouche. Or, elle vient de là l'erreur du novice ! Toutes les photographies, même de l'époque de nos grands-parents n'ont jamais été des produits bruts. Nous l'oublions souvent mais un traitement de l'image était bel et bien effectué par ce professionnel du développement de nos rouleaux de films de 12, 24 ou 36 poses mais nous n'en avions pas la charge. Le développement est désormais laissé à la charge du photographe lui-même car le numérique a tout changé : Finies les manipulations acrobatiques des produits chimiques mais aussi des températures de l'eau dans une chambre noire. Le film négatif a cédé sa place au négatif numérique (RAW). Une image brute de capteur d'un reflex numérique récent est tout aussi imparfaite que l'image brute d'un négatif argentique. Tout naturellement donc, sont désormais disponibles sur le marché des produits permettant au photographe d'effectuer le développement de ses propres négatifs numériques RAW tels qu'Adobe Lightroom ou NIKON Capture NX2. En somme, comme tout photographe, je ne fais qu'effectuer l'intégralité de mon travail et non plus seulement qu'une partie comme jadis du temps de l'argentique mais certainement pas du trucage. A ce titre, un photographe numérique moderne aurait presque un mérite supplémentaire par rapport à son ancêtre.

Le trucage intervient lorsqu'on s'applique à ajouter ou supprimer des objets ou des individus dans une image, ce qui n'a rien à voir avec le développement photographique consistant à obtenir une image bien équilibrée depuis un support brut (couleurs, contraste et netteté). Attention donc à la regrettable confusion entre la falsification de l'infographiste pouvant être artistique et le savoir-faire technique d'un honnête photographe !

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés depuis les 7 derniers jours...