Bonne année 2011 !

En ce mois de janvier 2011, je tenais à vous transmettre tous mes meilleurs voeux (surtout de santé) pour cette nouvelle année qui débute.

Plus que toutes les autres années précédentes, je pressens que l'année 2011 sonne un tournant décisif dans ma vie, tant professionnelle, photographique que personnelle. L'année 2011 présente tous les traits d'une année qui va sonner le bouleversement de certaines de mes certitudes sur lesquelles je me reposai depuis plusieurs années.

En cette année 2011, en m'imposant le lever de rideau sur certaines zones d'ombre de ma vie et en acceptant d'ébranler des projets fragiles et/ou incertains qui étaient condamnés à la stérilité, j'ai pris la décision d'opter pour les bonnes et très grandes résolutions en profondeur, en vue de fonder un nouvel avenir.

La fin du mois d'octobre 2010 peut d'ailleurs être aujourd'hui assimilé comme les prémices de ces bouleversements. Deux mois auparavant, je m'étais surpris en investissant dans un flash cobra professionnel NIKON SB-900 alors que jusqu'à maintenant, je m'étais tenu farouchement à mes certitudes sur la photographie en lumière naturelle.

La vie est mystérieuse. Au moment où vous croyez être sur le chemin des certitudes bien rodées ou bien alors lorsque vous vous croyez dans une situation que vous considérez comme désespérée, sans issue, la vie vous apporte parfois des pépites, des moyens de redémarrer confortablement une nouvelle existence, sous réserve d'accepter la remise en cause qui peut s'avérer plus ou moins facile à admettre. Certaines personnes analysent ces faits comme la manifestation du simple hasard, tandis que d'autres y aperçoivent de simples coïncidences. Pour ma part, j'y aperçois le signe d'une providence qu'il convient d'accepter la dictée.

Tel le mythe d'Artémis et d'Endymion qui se retrouve fréquemment sur des sarcophages de l'époque chrétienne qui représente l'espoir d'une vie après la mort, j'ai réalisé qu'il existait effectivement en ce bas-monde la possibilité d'espérer pouvoir reconstruire après une mort spirituelle d'une certitude, tout du moins pour moi, une nouvelle existence plus solide et plus productive que la précédente, à l'image de l'abandon d'une vie antérieure.

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés depuis les 7 derniers jours...