24/12/2010 : La neige, encore et toujours...

REUTERS/Ina Fassbender
Depuis deux semaines, je ne publie plus sur mon blog car à quoi bon publier, s'il y a rien à dire, si ce n'est de parler de cette fin d'année 2010 qui caractérise l'hiver le plus dur à vivre depuis plus de 20 ans.

Dans de telles conditions, je ne peux décidément plus travailler sur mon secteur du Pays de Bray car tous les petits axes de la Normandie sont sujets aux congères. Bien que ma voiturette de tourisme soit reconnue comme l'un des véhicules à 4 roues qui tiennent le mieux sur la neige et le verglas, je ne souhaite m'aventurer car ce que j'ai toujours peur dans ces circonstances, c'est le comportement des autres qui peut être parfois presque suicidaire, tel que je l'entendais pas plus tard que ce matin de la bouche de quelques intervenants sur mon poste de radio qui se plaignaient de l'incivilité inconsciente sur la neige de certains automobilistes.

Ce 24 décembre 2010, à Roissy, on s'inquiète notamment de la pénurie de Glycol, produit actif servant habituellement à dégivrer les avions ainsi que les pistes. Avec 50% des vols annulés, le Ministre des Transports Thierry Mariani estime que beaucoup de voyageurs risquent de ne pas passer ce 24 décembre en famille à cause de ce problème. Pour éviter le pire, des livraisons de Glycol sont prévues dans la journée.

Sans oublier Villeron, ce village de 700 habitants du Val D'Oise, situé à quelques kilomètres de Roissy, qui s'est retrouvé totalement coupé du monde depuis hier soir. Tous les accès sont bloqués, il y a des voitures abandonnées partout et le village n'attend plus que l'intervention d'une entreprise privée pour se sortir d'affaire.

Il faudra dans tous les cas retenir pour ce réveillon de Noël que la neige sème une nouvelle fois la pagaille sur une partie du pays. Météo France a placé vendredi matin 21 départements en alerte orange, dont 15 à la neige. L'Ile-de-France n'est plus concernée, mais les bus franciliens sont perturbés et près de 400 vols ont été annulés à Roissy. Environ 2000 personnes ont été contraintes d'y passer la nuit.

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés depuis les 7 derniers jours...