Réflexions sur l'environnement et présentation de la "Pratique de la photo créative - Bryan Peterson"

Depuis le milieu des années 90, Bryan F. PETERSON est un nom qui signifie beaucoup pour moi en matière d'enseignement photographique puisqu'il s'agit tout simplement de mon mentor dans la discipline. Aujourd'hui, il m'importait de faire autre-chose que de la photographie, à savoir me "rhabiller" pour l'hiver qui vient et qui semble avoir déjà un sérieux mordant mais aussi partir à la chasse d'un livre technique pour mon secteur d'activité : L'énergétique.

Outre la photographie, je ne parle en effet presque plus jamais de mon véritable métier qui me nourrit tous les jours, qui représenta six ans d'apprentissage ainsi que 4 diplômes et pour lequel je voue également un grand attachement : La conception industrielle sur logiciels métier (CAO, DAO, simulation et calculs).

Voici presque quatre ans que je travaille dans une entreprise en perpétuelle croissance dans le domaine des énergies renouvelables et du confort intérieur (chaleur et climatisation). Un secteur d'activité très éloigné de celui de ma formation initiale en petite et moyenne mécanique mais qui a le mérite de correspondre à tout ce que je défend depuis presque 15 ans dans la préservation de la nature ; "énergies renouvelables" (bois, vent, solaire...) rimant en effet avec lutte contre l'effet de serre donc contre le réchauffement climatique. Le réchauffement climatique fait beaucoup de dégâts sur les êtres vivants en règle générale et Hubert REEVES, lui-même, ne s'étant jamais caché du nombre impressionnant d'espèces animales qui pouvaient disparaître chaque année, suite à ce grand désordre mondial.

Bryan F. PETERSON fait parti de ces grandes personnalités de notre monde d'aujourd'hui qui pratiquent aujourd'hui ce métier par la plus simple des providences, qui les frappa un jour comme un éclair alors qu'elles se destinaient initialement à faire autre-chose de leur existence.

La vie que l'on croit toute tracée n'existe pas et je suis toujours très fasciné d'en savoir toujours plus sur ces personnes exceptionnelles qui furent un moment donné très précis de leur vie, confrontées à une révélation brutale quelconque...

Bryan a attrapé le virus de la photographie par hasard à 18 ans alors qu'il se destinait à devenir peut-être un jour dessinateur de Bandes-Dessinées. Trente-huit années se sont écoulées depuis que son frère aîné Bill lui confia un appareil photo. Aujourd'hui (2010), âgé de 56 ans, Bryan est toujours aussi jeune dans sa tête !

La formation photographique de Bryan y est pour beaucoup dans le contenu de mon portfolio d'aujourd'hui et pour ce que je suis devenu depuis ce fameux jour de 1996 où je me décida à jouer avec l'appareil argentique de mon père et cela sans occulter tout le mérite qui me revient d'être aujourd'hui toujours aussi passionné, après avoir livré tant d'efforts et d'expériences personnelles pour développer mon propre sens d'observation créative sur la nature et les objets.

Lorsque ce vendredi 26 novembre 2010 après-midi, je suis tombé en librairie (non, non, rassurez-vous, je me suis pas fait mal !) sur le dernier livre de mon mentor "Pratique de la photo créative", sorti 8 mois plus tôt, je ne pu que me sentir invité à l'ouvrir pour en découvrir la teneur. Dès les premières lignes, j'y ais reconnu l'empreinte de celui qui m'avait invité des années plus tôt à faire mes timides débuts, d'un temps aujourd'hui définitivement révolu où la pellicule était encore le support de référence et le numérique, un rêve !

En guise de conclusion à cette publication du soir, je fus ravi de découvrir que mon mentor et moi-même, bien que sans contact, avions évolué avec la même certitude : La surface sensible a changé mais la technique photographique absolument pas. Le numérique a fait apparaître de nouvelles règles telles que la balance des blancs ou l'espace couleur. Mais la bonne vieille école de l'argentique est tenace ! Jadis, le prix du développement puis tirage des épreuves imposaient de bien réfléchir au moment de déclencher et ont fait de nous des perfectionnistes dans tout ce que nous construisons que le numérique n'encourage malheureusement plus...

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés depuis les 7 derniers jours...