"Vendre" votre talent : L'optionnel portfolio au format papier

Pour tout photographe, la carte de visite est une façon de solliciter une éventuelle possibilité de solidifier un contact avec un "client" potentiel en orientant celui-ci vers son portail internet. Dans certaines circonstances particulières cependant, la carte de visite peut ne pas suffire à montrer toute l'étendue de vos compétences.

Il conviendra donc de confectionner un second document complémentaire, toujours au format papier, de la taille d'un A4 que l'on appelle habituellement un portfolio. Selon certaines sources trouvées sur le net, un portfolio, ou portefolio, est un dossier personnel dans lequel les acquis de formation et les acquis de l'expérience d'une personne sont définis et démontrés en vue d'une reconnaissance par un établissement d'enseignement ou un employeur. En France, le mot Portfolio est souvent décliné par la formule Portefeuille de compétences.

Particulièrement employé dans le domaine artistique, le Portfolio permet donc (vous l'auriez compris !) principalement dans le domaine du graphisme et de la photographie, à tout artiste, de mettre en valeur ses compétences dans son domaine d'expertise tel que l'imagerie à la lumière du jour en architecture et paysages dans mon cas personnel.

Le portfolio n'est absolument pas un document que vous êtes dans l'urgence de confectionner contrairement à la carte de visite mais celui-ci peut malgré tout vous faire gagner beaucoup en crédibilité si vous êtes amené comme moi à l'avenir à rencontrer de plus en plus de monde autour d'un type photographique bien particulier.

J'ai personnellement opté pour mon portfolio d'une sélection rigoureuse de 30 images que je juge comme les meilleures de ma production depuis 2005, tirées par mes propres moyens sur imprimante jet d'encre sur du très bon papier photo satiné de 270g/m² garantissant un séchage instantané grâce à sa structure spéciale de surface. Pour avoir fait quelques essais avant, il semblerait que le papier brillant ne soit pas un support à conseiller car il a tendance à produire une forte saturation des couleurs qui ne convient pas à la mise en valeur de mon style photographique ; En tous les cas, c'est comme cela que je perçois mes images car tout est une question de goût personnel !

Mon avis tout à fait personnel tend à conclure que le papier satiné à fort grammage est celui qui ressemble le plus à celui utilisé pour les tirages professionnels dans un laboratoire. Dans tous les cas, au vue de la qualité très homogène obtenue sur mes 30 épreuves, je constate que désormais, je peux me passer des services d'un laboratoire photo pour les formats de reproduction jusqu'au A4.

Pour 30 épreuves Haute-Résolution (HR) sur un tel support, il faut que vous comptiez devoir vider une cartouche couleur jet d'encre entière, ce qui est donc un travail de reproduction physique des images imposant réflexion et beaucoup de préparatifs pour un résultat optimal.

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés depuis les 7 derniers jours...