07 septembre 2010 : Second Round...Poursuite des travaux !

Initialement, en ce mardi 7 septembre 2010, Météo France nous avait prévu un déluge de pluie ! Anxieusement, j'avais consulté le matin les prévisions et il s'avérera qu'un créneau ensoleillé était prévu entre 14h00 et 17h00. J'ai donc décidé de prendre la route pour voir ce qu'il était possible d'observer.

En réalité, le soleil persista jusqu'à presque 20h, ce qui me permit de travailler la photographie à ma guise et d'assurer une exploration de nouvelles zones du Bray Picard "Sud", à cheval entre le "Pays" de Bray et le "Pays" de Thelle. En réalité, les prévisions de Météo France semblent accuser un jour de retard car en ce mercredi où je passe à l'écriture, il pleut une bonne pluie ! La seule chose que je peux donc espérer, c'est que Météo France, malgré son retard d'une journée, ait vu juste sur une fin de semaine favorable aux déclenchements.

Dimanche et lundi ne furent pas de trop pour me reposer ainsi qu'étudier tous les points GPS que je glane régulièrement tout le long de mes observations sur le terrain via GOOGLE EARTH. Le fait que GOOGLE EARTH soit capable de récupérer directement tous les points enregistrés sur mon GPS de voiture via un câble USB est un véritable "gros plus". Pour mes travaux, l'outil développé par Google est vraiment un outil formidable pour la chasse aux clichés. Il me permet réellement de suivre avec précision la répartition spatiale précise de mes cibles passées et à venir. Cela me permet le suivi d'un programme photo rigoureux sans dispersion.

En début d'après-midi, la lumière n'était pas géniale. Je me suis dit que en ce jour, je ne ferais pas une belle production. Comme me l'avait conseillé Vincent DECORDE lorsque j'avais 14 ans, à l'époque où il était encore simple vendeur dans une célèbre enseigne parisienne de revente de matériel astronomique, il faut parfois apprendre à tout lâcher et à laisser aller la péniche au gré des courants quand on sent que plus rien ne se passe de magique...

J'ai alors laissé aller la péniche en m'aventurant sur des routes et dans des villages jamais explorés, au gré du plus simple du hasard de la dilettante. Et là...Bizarrement, les clichés se construisent. En quelques heures, sur 75 déclenchements, je dénombre pas moins de 15 clichés de valeur, ce qui est l'un de mes meilleurs rapports de production.

Mon mentor Bryan F. Peterson avait pour habitude quant à lui de dire que la photographie, c'est simple, il suffit de déclencher en abandonnant tous les préjugés ! C'est comme cela qu'on construit les meilleures images !...Il a 100 000 fois raison !

Adopter le même concept et vous verrez que vous ferez tout de suite de bien meilleures photos !

Encore une fois, le concept s'en trouve validé !...C'est au moment où tout semble mal barré qu'il faut se laisser bercer par le hasard...Le hasard ? Peut-être une certaine idée de la providence aussi car ce n'est pas le changement de regard qui a changé la lumière !

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés depuis les 7 derniers jours...