Fin du mois de juin 2010 : Achat-test de la MEADE DSI III et retour de ma DMK 41

Pour finir ce mois de juin, plusieurs nouvelles qui furent déterminantes et une nuit de découverte pour observer et tester PRISM V7, avec Pleine Lune, du samedi 26 au 27 juin.

Le premier événement de taille se produisa durant la semaine du 21 au 25 juin 2010 lorsque la Maison de l'Astronomie (Paris) m'a contacté pour m'indiquer que ma DMK 41AF02.AS était revenue d'Allemagne réparée. Cette nouvelle m'incita à me rendre à Paris pour la récupérer.

Arrivé sur place samedi 26 juin au matin, lorsque le vendeur (qui n'est rien d'autre qu'un astronome connu et reconnu répondant au nom de Didier FAVRE) me reçut pour me remettre ma DMK, j'ai eu l'heureuse surprise qu'IMAGING SOURCE m'ait purement et simplement proposé un échange à neuf sans frais de la dite caméra ! Il est clair que cela ne paraît pas très étonnant mais il faut tout de même aussi se dire qu'ils n'étaient pas obligés d'un tel geste très commercial, surtout pour une caméra que j'avais acheté il y a plus de trois ans.

Satisfait par la nouvelle, j'ai finalement décidé d'investir dans une CCD MEADE DSI III. Cette caméra offre des performances encore plus élevées qu'une DMK pour le ciel profond (refroidissement par conviction du capteur, capteur plus grand que la DMK, résolution supérieure, taille des pixels supérieure permettant une sensibilité beaucoup plus élevée, convertisseur 16 bits au lieu de 8 bits, capteur SONY naturellement peu bruité). En somme, la caméra MEADE est spécialement étudiée pour l'étude des objets très faibles et pour les très longues poses (jusqu'à au moins 10 minutes).

Dès la nuit qui suivi mon achat, j'ai pu tester la caméra DSI III directement sur le ciel ainsi que l'autoguidage avec ma DMK 41AF02.AS, le tout via PRISM V7...Bien entendu !!!

En définitive, en une seule nuit, tout le matériel à tester fut presque nouveau : Nouvelle CCD d'acquisition et nouveau logiciel pour acquérir ainsi que autoguider la monture GP. Autrement dit, cela m'a permis déjà d'évaluer le comportement de ce logiciel PRISM V7 qui s'avère tout autant instinctif que puissant. Mais comme toute première nuit d'essai, je n'ai pas pu produire de première image "sérieuse" mais juste des brutes que je garderai pour moi qui témoignent des atouts majeurs de ma nouvelle installation...

Affaire à suivre si le ciel le veut bien !!!

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés depuis les 7 derniers jours...