Nuit du 9 au 10 avril 2010 : Le Starbook-S de nouveau sur la GP !

La tentation était très forte !...Trop forte !!

Nous y sommes, le Starbook-S a été réhabilité sur ma monture PERL-VIXEN GP. Vendredi après-midi, je me suis mis à l'oeuvre pour remonter le kit. Une heure aura suffit pour remonter les servo-moteurs et correctement régler les entraînements moteur-engrenages-vis sans fin.

Depuis le passage de la version 1.2 Build 35 à la version 2.2 en ce qui concerne celle du soft de la console, je me devais de retenter ma chance avec ce kit. Après tout, VIXEN avait le droit à l'erreur et pouvait très bien avoir corrigé certains défauts de jeunesse !

Ce qui frappe tout de suite avec cette nouvelle version, c'est la disparition du fonctionnement intempestif du moteur de déclinaison, qui fonctionnait en permanence même quand cela n'était absolument pas nécessaire. Dès que l'objet a été visé en GOTO ou quand il n'est tout simplement pas sollicité par l'opérateur en mode Scope, le moteur de déclinaison s'arrête une bonne fois pour toute et point barre ! Et je dois dire que de ce point de vue, ce fut un véritable soulagement !

Quant au moteur d'ascension droite, on l'entends toujours ronronner biensûr mais il est toutefois bien plus silencieux. Compte tenu que les tests ont été effectués avec mon ORION Short Tube 80 (un poids plume !), j'émet malgré tout quelques réserves avant de me prononcer définitivement. J'attends avec impatience d'opposer au moteur une plus grosse charge à déplacer telle que deux lunettes en parallèle (celle de prise de vue adjointe à une seconde pour l'autoguidage) ou bien encore tout simplement mon Célestron 8 pour le planétaire.

J'étais parti initialement durant cette soirée pour dénicher une comète. Finalement, le ciel, d'une transparence très médiocre (cirrus persistants toute la nuit) était peu enclin au ciel profond et la comète demeura invisible au capteur CCD. Le fond du ciel "cirruseux" reflétait beaucoup la lumière citadine et était gris très clair dès 45 secondes de pose.

C'est finalement sur M82 (galaxie brillante, célèbre de la Grande Ourse) que l'Orion Short Tube 80 a révélé des "talents cachés" pour une simple lunette achromatique. Aussi, plusieurs fois dans la soirée, le kit StarBook-S s'est avéré capable à ma grande surprise d'assurer un suivi sidéral exemplaire afin d'atteindre des poses d'une durée insoupçonnable sans autoguidage avec une GP (jusqu'à 135 secondes avec des étoiles rondes !). Qui propose mieux ?

Dans le cas précisément de M82, la monture s'est avérée capable de suivre suffisamment bien le ciel afin que les 14 prises de 78 secondes chacune (oui, oui, vous avez bien lu : Cela correspond à 1min 18 sec !) soient toutes bonnes (étoiles bien rondes) avec une dérive de l'objet presque nulle d'une brute à une autre. Je n'ai malheureusement pas pu emmagasiner davantage de prises car la nuit s'est achevée prématurément avec l'arrivée massive de gros cirrus très opaques qui condamnèrent le ciel vers 1h30 du matin.
Mais qu'importe ! On retiendra que cette nuit là, dans des conditions météorologiques vraiment pas du tout adaptées au ciel profond, j'ai décroché mon record personnel des poses les plus longues jamais réalisées sans autoguidage avec ma monture GP...Equipée d'un kit Starbook-S GO TO que je haïssais !

Que la vie est ironique ! Grâce à ses fonctions GO TO de pointage automatique d'objets célestes et grâce à l'étonnante qualité du suivi sidéral qu'il m'a dévoilé, je dois au Starbook-S ma première image CCD d'une galaxie ! Sérieuse remise en cause !!

Le Starbook-S n'est pas fait pour la photographie ? Tiens, tiens...

Infos image : 14 prises de 78 secondes, soustraction de 15 darks (traitements sous IRIS).

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés depuis les 7 derniers jours...