Bientôt les congés ! Bientôt des séances photos...

Mon blog est silencieux depuis deux semaines. C'est normal, j'étais en plein préparatif et je n'avais pas grand-chose à dire, ni à commenter...

Bientôt ce sera l'heure de mes congés pour trois semaines. J'espère pouvoir profiter de ces trois semaines pour me remettre sérieusement à la photo. Voilà deux mois que mon NIKON D90 n'a pas servi, à part pour sa petite révision il y a deux semaines pour m'assurer qu'il était toujours fonctionnel (vérification de la charge des batteries, dépoussiérage du boitier à la pompe à air, quelques déclenchements).

Mon incident avec ma voiture de tourisme du mois de juin, les nombreux séjours en garage qu'elle a dû subir pour la correction des défauts de carosserie et de quelques défauts mécaniques découlant de celui-ci m'ont écartés (comme par simple ironie de la vie), des quelques rares week-end favorables à la photo du mois de juin et juillet. Par malchance, la météo a joué à cache-cache avec moi lors des autres week-end, qui furent anéantis par les nuages ou la pluie (la semaine, il faisait beau ; le week-end apportait son lot de dégradations en tous genres).
En somme, depuis la fin juin, je n'ai pas eu la chance qu'un week-end soit aussi bien disposé à la photographie.

Ce week-end autour du 15 août, il a fait très beau mais la canicule annuelle habituelle s'est abattue avec des pointes jusqu'à 35 °C à l'ombre pour samedi. Je ne suis pourtant pas Breton mais ne supportant pas les fortes chaleurs, je fus condamné à rester au frais chez moi car dans la voiture, la chaleur était intenable. Epuisé, qui plus est, par une bronchite importante d'origine allergique et virale qui semble toucher pas mal de monde en ce moment, la question de sortir ne se posait même plus...Cela est le signe que je suis en état de grande fatigue et que les vacances vont intervenir au bon moment comme une véritable bénédiction !

Avec trois semaines à moi, situées à cheval entre août et septembre, j'espère profiter d'une probabilité importante de ciels compatibles avec mon planning de travaux photos avec des températures modérées (20 à 25 °C). Je préfère toujours l'arrière saison du mois de septembre et octobre (malheureusement trop courte) car souvent, les éclairages sont déjà moins durs et la chaleur commence à fléchir.
Le soleil se lève de plus en plus tard et se couche de plus en plus tôt, ce qui permet une gestion beaucoup plus large des lumières pour le travail artistique des compositions.

J'ai profité cette année d'un grand tri global des nombreuses documentations familiales qui dorment sur les étagères, pour établir enfin une liste rigoureuse et déjà fort riche de tous les lieux dans lequel je suis susceptible de trouver des sujets intéressants pour la photographie dans ma Picardie adorée, sous la forme d'un tableur EXCEL, à plusieurs feuilles (avec kilométrages, sujets principaux d'intérêt et durées des trajets optimaux pour les atteindre). Un travail minutieux qui aura mobilisé toutes mes soirées durant plus de trois semaines.

Suite à ce long travail de recherches et d'analyses, je n'ébruiterai point le lieu où j'ai finalement choisi de réaliser la plupart de mes photographies cette année avant même d'avoir commencé ma propre exploration du site mais la zone d'environ 25 km de diamètre semble promettre un superbe voyage dans le temps et de très nombreux points de vue paysagers...

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés depuis les 7 derniers jours...