31/05/2009 : Faune

Après une surveillance soutenue du couple de mésanges bleues et de leur nid, j'ai fini par avoir la récompense de pouvoir assister au départ progressif des oisillons durant deux jours (31 mai et 1er juin).

Mais c'est très certainement le 31 mai qui fut le meilleur moment !

Mon 70-300mm malgré son ouverture médiocre de f/5.6, s'avère à l'usage, être très largement suffisamment pour obtenir de belles photos de faune car l'arrivée du D90 a permis de contrecarrer très efficacement cette limitation technique par une utilisation possible des très hautes sensibilités ISO, contrairement à un D70 très limité de ce point de vue, car il ne faut pas oublier que ce nid était très rarement éclairé et que celui-ci est pratiquement toujours dans une forte pénombre très pénalisante pour la photographie !


L'utilisation d'un flash non orientable est proscrite car les résultats découlant de cette technique ne sont pas réalistes et là encore, on est fortement pénalisé cette fois-ci par des ombres parasites des branches situées au premier plan, dûes à l'illumination provoquée par le flash.

Avec la faune, il n'y a donc que l'exploitation au mieux de la lumière naturelle disponible, qui soit la plus profitable pour obtenir des images de qualité de ce type d'événement et cela d'autant plus que le flash non orientable rend inopérant le mode rafale, indispensable pour ce genre de sujet.

En somme, il apparaît très clairement qu'avec un D70, les photographies réalisées le 31 mai dernier n'auraient jamais été possibles et qu'il aura fallu attendre ce nouveau compagnon en 2009 pour que je puisse réellement évoluer très sensiblement dans ce domaine.

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés depuis les 7 derniers jours...