Au revoir NIKON D70, bonjour NIKON D90 + MB-D80 !

Après plus de quatre années de bons et loyaux services entre mes mains, il était prévisible que mon vénérable NIKON D70 finisse un jour ou un autre à tomber sur plus fort que lui !!!

C'est donc ce fameux jeudi 7 mai 2009 au soir que nous nous sommes dit au revoir afin que celui-ci soit accueilli dans de nouvelles mains familières.

Avec lui, j'abandonne par la même occasion une véritable piéce de musée puisqu'il fut l'un des derniers boitiers NIKON à être équipé d'un capteur CCD. Depuis trois ans, le capteur CMOS est devenu un standard dans tous les boitiers reflex numériques.



C'est donc désormais avec le nouveau NIKON D90, surmonté de sa poignée d'alimentation MB-D80 (ce qui en donne l'apparence d'un "petit" D3 et certaines fonctionnalités très intéressantes de son grand-frère professionnel) que je poursuis ma carrière photographique.

Indiscutablement, ce nouveau NIKON D90 est surprenant à de nombreux égards :


- Une résolution doublée par rapport au D70 (12,3 MP au lieu des 6,1 MP)
- Un écran arrière énorme, lisible même en plein soleil !
- Une mesure de la lumière ultra-précise, si on le compare à ses prédécesseurs (D70 et D80)
- Une foule de possibilités de pouvoir le personnaliser à sa main (et cela même dans sa façon de gérer les couleurs)
- Un choix très étendu de sensibilités ISO (100 à 6400) afin de pouvoir faire des images en lumière naturelle, quelqu'en soient presque les conditions, avec un contrôle étonnant du bruit à un niveau faible jusqu'au delà de 1600 ISO.
- Un nouveau capteur CMOS qui est un poil encore meilleur que celui du fabuleux D300, équipé d'un système de nettoyage automatique anti-poussière du filtre passe-bas
- Possibilité de faire du vrai Noir&Blanc nativement, sans passer par un post-traitement sur ordinateur
- Et encore d'autres choses...


La poignée d'alimentation MB-D80 apporte par ailleurs :


- La possibilité de doubler l'autonomie du D90 par l'installation de deux batteries en série
- La possibilité en cas de panne séche d'énergie, de pouvoir remplacer les batteries par des piles bâton classiques (en cas de dépannage seulement) pour pouvoir continuer à prendre des photos.
- Un second bouton de déclenchement pour faciliter les prises de vues en orientation portrait, ainsi qu'un second jeu de roulettes pour pouvoir choisir confortablement vitesses ou ouvertures...Sans contorsion des bras !


En somme, un bien bel outil qui va me permettre sans attendre, de pouvoir améliorer ma productivité photographique...

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés depuis les 7 derniers jours...