15/03/2009 (1) : Intérieur de l'église de Jouy-sous-Thelle : Honneur à une vieille promesse !

Le 15 mars 2009, c'était une vieille promesse faite au mois de septembre précédent à un pompier de la commune, à laquelle je faisais honneur.

Lors de mon premier passage, l'église n'était pas ouverte pour cause de travaux sur le grand escalier et je n'avais pas pu visiter l'intérieur.

Cette fois-ci, l'escalier est bel et bien là, parfaitement restauré et l'église est manifestement ouverte. En poussant la grande porte en bois, c'est un intérieur de grande beauté que je découvre et qui me tend les bras.

Cette église renaissance de la fin du XVIème siècle, offerte par le cardinal Nicolas de Pellevé (natif de cette commune) cache bien son volume, vue de l'extérieur. Un grand choeur, deux transepts, un long couloir, une grande chair dans l'angle droit...C'est tout cela l'église de Jouy-sous-Thelle !

Photographiquement parlant, l'église m'a opposé une sérieuse résistance en terme de choix de cadrages et d'angles de vue, compte tenu du nombre impressionnant d'oeuvres religieuses qui encombrent l'espace. Il a fallu très sérieusement négocier avec cet environnement !

Mon objectif ultra-grand angle SIGMA 10-20mm s'est révélé parfait pour saisir les vues les plus générales mais très difficile à exploiter au delà, compte tenu des déformations optiques engendrées par cet accessoire (très marquées), peu courant chez l'amateur lambda.
Je fus contraint pour en arriver à mes fins avec cet intérieur, à devoir poursuivre mon travail à des focales plus longues avec mon zoom courant NIKON 18-70mm ED.

Je noterai par ailleurs que ce qui m'a surpris le plus, c'est la très forte luminosité intérieure, inhabituelle pour un intérieur d'église, due aux nombreux vitraux clairs disposés dans une orientation plein sud (donc en plein face du soleil !). Pour le réglage manuel des temps de pose, ce fut tout un apprentissage !

Dans beaucoup d'églises, il faut souvent poser plusieurs secondes à F/14 pour une sensibilité de 200 ISO, pour obtenir des clichés correctement exposés. A Jouy-sous-Thelle, 1/10ème de seconde à F/20 suffisent parfois dans les zones les plus lumineuses ! Pour presque tous les clichés, une seconde de pose suffit ! Impressionnant !

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés depuis les 7 derniers jours...