La voiturette de tourisme : Concilier mobilité et respect de l'environnement

En qualité de photographe, d'intellectuel et d'humain qui possède une certaine renommée (si minime soit-elle), j'ai toujours été convaincu qu'il faut être tout à fait logique et constant entre ses façons d'être et de paraître ; qu'il faut être en parfaite corrélation entre ses agissements (les actes) et les convictions que l'on défend dans les paroles comme dans les écrits...

Les conseils, les critiques, les convictions, les interpellations n'ont de réelle valeur que si ces très belles paroles sont appliquées concrètement par l'auteur lui-même dans sa vie de tous les jours.

C'est à ce prix que se dessine la crédibilité...

Respecter notre environnement revient très cher.

Or, en tant que photographe de nature, astronome amateur et jeune dessinateur-projeteur dans le domaine énergique, je me suis toujours senti très justement redevable d'une mission de respect et d'attention vis à vis du spectacle offert par cet espace terre. Espace où cohabitent couleurs, bruits, lumières, odeurs, qui m'a offert très tôt, indirectement à travers la pratique de mon art, les reconnaissances dont je bénéficie aujourd'hui.

Cracher sur une nature qui m'a déjà tant donné ? Ce serait intolérable ! Terriblement ingrat !

Photographe atypique (comme le disent beaucoup de personnes), j'ai tenu à l'être jusqu'au bout, par amour pour ce que je fais et par respect pour les autres, dans ma façon de me mouvoir pour faire mes photos. En somme, exploiter très intelligemment mon handicap comme un merveilleux moyen de montrer l'exemple à suivre et d'être constant dans mes dires comme dans mes actes, conformément à ma démarche écologiste modérée.

A l'image de ma voiturette de tourisme, avec laquelle je me déplace depuis juin 2008, ma vie a toujours consisté depuis que je suis arrivé en ce monde, à atteindre mes objectifs doucement mais sûrement ! Prendre le temps d'observer, de m'interroger, de saisir l'instant dans le meilleur angle...

La vitesse (ou précipitation pour être plus exact) pour obtenir n'est pas forcément gage de réussite ou d'une vie que l'on peut forcément qualifier de pleinement épanouie...

Je conclurai en disant que c'est la voiturette de tourisme idéale pour pratiquer très confortablement cet art graphique et transporter mon matériel, mes achats divers ou toutes autres affaires personnelles d'un poids inférieur à 100 kg (même volumineux).
Chose autrement impossible avec un "deux roues" de catégorie équivalente !!!

En quelques lignes techniques :
  • Longueur de 2,95 mètres
  • Coffre d'un volume de 900 litres
  • Transmission automatique (boîte de vitesses à 3 positions)
  • Vitesse de pointe de 50 km/h
  • Consommation de 3 litres/100km (en pratique : 400 km environ avec un plein)
  • Moteur KUBOTA Kdi (Diesel)

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés depuis les 7 derniers jours...