Septembre 2008 : Jouy-Sous-Thelle - Oise (60)

Jouy-Sous-Thelle est la commune dans laquelle j'ai eu la première fois l'occasion d'expérimenter l'utilisation de mon nouveau grand angle 10-20mm SIGMA, acheté quelques jours plus tôt...
Un outil vraiment formidable qui m'a permis de découvrir une nouvelle façon de photographier et d'imaginer des cadrages autrement impossibles !

La photo ci-dessous en est un exemple...

Passionné d'architecture, je fus conquis par l'Église renaissance de la fin du XVIe siècle; présent du cardinal Nicolas de Pellevé à sa commune natale.

Le monument aux morts qui l'accompagne n'en est pas moins intéressant...


Cette église présente la particularité de proposer des apparences vraiment très différentes en fonction de l'angle d'attaque de l'édifice. La seconde photo, prise également à 10mm de focale (15mm correspondant au format 24x36) montre une autre vision de l'église qui contraste fortement avec la première :

Tantôt face à la terre, tantôt face à l'eau, l'église de Jouy-Sous-Thelle joue avec l'étrange...

Cette seconde photographie est présentée ici dans sa version d'origine, très déséquilibrée par des sous-expositions et des sur-expositions très franches. La version considérablement améliorée par les nouveaux traitements fait partie intégrante des galeries de mon nouveau site internet.

J'ai eu l'occasion unique, au moment de produire cette photo, d'être interpellé par un pompier du village, qui n'est autre qu'un membre de la famille avec le maire et qui m'indiqua que les travaux qui se déroulaient alors sur l'escalier ne seraient pas bien longs et qu'il serait bon que je réalise des images d'intérieur de cette église.

Le rendez-vous est donc pris. Dès que les travaux seront terminés et l'église de nouveau accessible, je tâcherai de réaliser l'album, sous un délai indéterminé...

Pour finir, vous remarquerez en troisième position enfin la photo qui m'a servi à illustrer mon blog, qui n'est autre que l'ombre chinoise de l'église de Jouy-Sous-Thelle, se dessinant derrière le crépuscule, alors que le soleil vit les derniers instants de cette journée.

Le retour à la maison se fit donc de nuit et cela d'autant plus que j'ai eu un problème momentané de véhicule dû à une vitesse de la boite automatique restée mal enclenchée, qui évitait par le système de sécurité, le démarrage de ma voiture...

La photographie, indiscutablement, c'est avant tout des aventures et des péripéties !

1 commentaire:

autrui a dit…

L'endroit semble sympathique.

Articles les plus consultés depuis les 7 derniers jours...