Camescope SONY HDR-HC9E : La qualité HD sans compromis !

En juin 2008, j'ai investi dans un camescope HDV permettant de produire des films HD sur cassette.

Je n'en ai pour l'heure pas eu trop l'occasion de m'en servir très souvent, avant tout grand passionné de photo mais je dois tout de même avouer que les quelques tests réalisés en mode macro par ailleurs, m'ont très agréablement surpris.

Nous sommes indiscutablement dans le monde de la Haute-Résolution avec ce petit camescope. 

Filmer un insecte dans toute sa finesse ne pose apparemment aucun problème à ce camescope.

Les images vidéos sont au format 16:9 cinéma et présentent une résolution très confortable de 1920 x 1080 pixels. Autant ne pas dire finalement que l'on filme avec une qualité réellement "photographique". La qualité s'en ressent très nettement sur un DVD produit par mes soins après montage vidéo (test effectué sur un téléviseur 16:9 HD Ready de 66 cm).

On obtient avec ce camescope exactement la finesse d'image d'un DVD d'un film du commerce pour ses propres films ! C'est réellement l'entrée du cinéma dans le domaine amateur...

Pour conclure le test, je me suis amusé à extraire des images de mes premiers films avec le camescope (utilisé en mode macro) sur des insectes au format bitmap (.bmp), avec mon logiciel de montage vidéo HD. Les images extraites présentent une finesse vraiment incroyable.
Aucun doute, SONY a fait du très bon travail et la bande magnétique d'une cassette DV peut finalement mémoriser un nombre très impressionnant de détails.

Quant à l'excellent objectif CARL-ZEISS Vario-sonnar, il ne doit pas être étranger non plus, du tout, à ces performances très clairement affichées !

Vive la HD !

Juin 2008 : Une abeille filmée au camescope SONY HDR-HC9E

Image d'une abeille butinant une fleur de mon jardin produite avec le camescope SONY HDR-HC9E (en mode macro) au cours du mois de juin 2008. L'original mesure 1900 x 1080 pixels. Cette version web malgré tout réduite montre l'incontestable gain en finesse de l'image vidéo par rapport à un camescope fonctionnant en définition standard.

Compte-tenu de l'excellente qualité d'une image vidéo HD, nous pourrions en faire un tirage 15 x 20 cm sans aucun problème...Ce qui serait tout simplement impossible si nous partions d'une définition vidéo standard.

La HD offre un sacré coup de pouce aux amateurs de films animaliers ou d'applications spécifiques...

Juin 2008 : Un insecte filmé au camescope SONY HDR-HC9E

Image d'un insecte posé sur un végétal de mon jardin produite avec le camescope SONY HDR-HC9E (en mode macro) au cours du mois de juin 2008. L'original mesure 1900 x 1080 pixels. Cette version web malgré tout réduite montre l'incontestable gain en finesse de l'image vidéo par rapport à un camescope fonctionnant en définition standard.

Compte-tenu de l'excellente qualité d'une image vidéo HD, nous pourrions en faire un tirage 15 x 20 cm sans aucun problème...Ce qui serait tout simplement impossible si nous partions d'une définition vidéo standard.

La HD offre un sacré coup de pouce aux amateurs de films animaliers ou d'applications spécifiques...

Fin cuvée 2008 : Octobre 2008 : Jets de lumière en forêt

Nous voici entrés avec ces photographies d'automne 2008 dans la catégorie du pur divertissement, de la beauté pour la beauté, de l'art pour l'art, de la photographie pour l'image illustrative...

Ce matin là, le brouillard est fort dans la vallée en sortie de ma commune. Et pourtant, le soleil arrive à se frayer un chemin en illuminant les divers nuages en altitude supérieure.


Quelle jolie entrée en matière pour une matinée qui va me donner des jeux de lumière dont les nouveaux traitements en préparation pour mon nouveau site internet permettront certainement d'exprimer encore bien davantage...

Ce sont avec ces images de pur esthétisme que ma cuvée 2008 connu sa clôture.

Ce fut également l'occasion de travailler pour la première fois avec des filtres favorisant le contraste, la chaleur des couleurs et la suppression des reflets parasites.

Je retiendrai que 2008 aura été une année de grand enseignement tant dans le domaine technique que dans le domaine de la mobilité. J'espère fortement que 2009 sera l'année de l'aboutissement de mes nouveaux traitements photographiques et de mes nouveaux accessoires vers des images toujours plus profondes, toujours plus justes, toujours plus expressives...

14/09/2008 : Le Mesnil-sur-Oger : Champagne Launois

Petit clin d'oeil à mon Champagne préféré depuis plus de vingt ans : Le Launois Père & Fils.

Tant qu'à faire, quand nous sommes de passage en famille à proximité de Le Mesnil-sur-Oger, on revient avec les cartons de carburant dans le coffre pour les prochaines fêtes !

A boire ! A boire !

Petite occasion aussi, pour avoir pu tirer le portrait de la superbe architecture du lieu et de la présentation très soignée et raffinée du domaine.

Quand on aime, on ne compte pas...!

14/09/2008 : Paysages de Champagne dans le secteur d'Avize - MARNE

J'adore les paysages de Champagne et bien entendu, en cet après-midi radieux, je ne pouvais qu'aller me perdre dans cette région pour pratiquer mon art.

C'est à proximité d'Avize que j'ai trouvé matière pour produire de nombreuses nouvelles photos de paysages. Pas moins de 40 !

Comme pour beaucoup de mes interventions, je ne peux que vous inviter à rejoindre mon nouveau site internet (sous réserve qu'il soit en ligne) pour y trouver toutes mes images dans la meilleure résolution afin de pouvoir les découvrir...

La photographie utilisée sur le blog est très justement la photo de l'église St Nicolas d'Avize, aperçue depuis les coteaux de vignes et dans lesquelles, le photographe s'est perdu délibérément pour s'offrir le meilleur cadrage !

14/09/2008 (1) : Manifestation à l'ossuaire de NAVARIN

Le 14 septembre 2008 fut célébré le 90ème anniversaire de 1918 à NAVARIN. Ce jour, à 10 heures, je participa à la cérémonie officielle, armé de mon boitier photo.

Occasion pour moi de pouvoir m'approcher de très près (ce n'est pas courant) de véritables militaires en armes, en tenue d'apparat et de pouvoir repartir avec un album original.



Une cérémonie véritablement très exceptionnelle car elle correspond à l'arrivée de la flamme à l'ossuaire, après être partie initialement depuis l'Arc de Triomphe à Paris.

Cette flamme a toujours été un symbole très fort dans la conscience française et ce 90ème anniversaire, célébré à NAVARIN, correspond à 5 messages essentiels pour les jeunes générations qui auront à défendre l'équilibre actuel :
  • Souvenir des combats qui ont enfin donné la victoire à la France et à ses alliés,
  • Reconnaissance aux hommes qui se sont sacrifiés pour notre liberté tout au long de ces 4 années,
  • Conscience de l'immense gâchis que fut cette guerre pour le monde entier,
  • Remerciement à ceux qui ont initié la réconciliation entre les ennemis d'alors,
  • Volonté de rechercher toujours les voies de la justice et de la paix dans le monde d'aujourd'hui.
C'est toujours un plaisir d'y rencontrer, tous les ans, le Général Xavier GOURAUD (descendant du très célèbre Général GOURAUD, enterré dans l'ossuaire auprès de ses soldats) qui ouvre chaque grande cérémonie annuelle.

14/09/2008 (2) : NAVARIN : Aux morts des armées de Champagne !

La flamme à NAVARIN - Photo 2

14/09/2008 (3) : NAVARIN : Hauts les drapeaux devant la flamme !

La flamme à NAVARIN - Photo 3

14/09/2008 (4) : NAVARIN : La descente des héros

La flamme à NAVARIN - Photo 4

14/09/2008 (5) : NAVARIN : La pose des héros

La flamme à NAVARIN - Photo 5

14/09/2008 (6) : NAVARIN : En attendant Monseigneur Gilbert Louis...

La flamme et l'autel attendent Monseigneur Gilbert Louis, évêque de Châlons...
La flamme à NAVARIN - Photo 6

14/09/2008 : A proximité de Reims...

A proximité de Reims, vers 9h20, j'ai assisté au filtrage des rayons du soleil à travers les arbres, rendu parfaitement visible par la présence de brouillard stagnant au dessus de ce petit étang de pêche...

Jolie entrée en matière avant la manifestation de NAVARIN...

27/08/2008 : Montargis et Nemours : Grand reportage photo

Montargis et Nemours ont fait l'objet à la fin de l'été 2008, d'une grande galerie complète de plusieurs dizaines d'images réparties en plusieurs genres (photos consultables dans mon nouveau site internet).

Ce sont des communes photographiquement riches en surprises et sujets, si on se donne la peine de chercher...Pas bien loin !

Chaque petit recoin de ces deux villes mérite d'être exploré, pour peu que l'on tombe sur un cadrage aussi surprenant qu'inespéré...

Je fus très satisfait de ma visite. Et vous ?

Montargis est située à environ 110 km au sud de Paris par la route nationale 7, l'autoroute A6 ou par l'autoroute A77, à 70 km à l'est de la préfecture Orléans par la route nationale 60 et aux confluents du Loing, du Puiseaux et du Vernisson. Traversée en outre par le canal de Briare, il est si fréquent d'y traverser un pont que, de longue date, certains en ont fait un slogan touristique : « Montargis, la Venise du Gâtinais ».

On y trouve notamment un pont EIFFEL en acier que j'ai eu l'occasion d'emprunter.

Quant à Nemours, située dans le département de Seine-et-Marne, il faudra noter tout d'abord que c'est avant tout à la base une seigneurie. Cela permet immédiatement de comprendre le contexte de la ville et son architecture.

Nemours est une des principales villes traversées par la nationale 7, la mythique Route Bleue. Dans les année 60, c'est l'une des premières villes étapes, pour les vacanciers parisiens. Située au kilomètre 76, on mettait, à l'époque, plus de 2 heures pour traverser la ville à cause des nombreux feux tricolores.

Nemours est aussi une ville importante pour les passionnés et les collectionneurs amoureux de la N7, car c'est là-bas que l'on peut voir la publicité la plus ancienne de la route Paris-Menton : il s'agit d'une fresque murale pour le savon Saponite. Cette fresque est entretenue grâce à des fonds privés.

Septembre 2008 : Jouy-Sous-Thelle - Oise (60)

Jouy-Sous-Thelle est la commune dans laquelle j'ai eu la première fois l'occasion d'expérimenter l'utilisation de mon nouveau grand angle 10-20mm SIGMA, acheté quelques jours plus tôt...
Un outil vraiment formidable qui m'a permis de découvrir une nouvelle façon de photographier et d'imaginer des cadrages autrement impossibles !

La photo ci-dessous en est un exemple...

Passionné d'architecture, je fus conquis par l'Église renaissance de la fin du XVIe siècle; présent du cardinal Nicolas de Pellevé à sa commune natale.

Le monument aux morts qui l'accompagne n'en est pas moins intéressant...


Cette église présente la particularité de proposer des apparences vraiment très différentes en fonction de l'angle d'attaque de l'édifice. La seconde photo, prise également à 10mm de focale (15mm correspondant au format 24x36) montre une autre vision de l'église qui contraste fortement avec la première :

Tantôt face à la terre, tantôt face à l'eau, l'église de Jouy-Sous-Thelle joue avec l'étrange...

Cette seconde photographie est présentée ici dans sa version d'origine, très déséquilibrée par des sous-expositions et des sur-expositions très franches. La version considérablement améliorée par les nouveaux traitements fait partie intégrante des galeries de mon nouveau site internet.

J'ai eu l'occasion unique, au moment de produire cette photo, d'être interpellé par un pompier du village, qui n'est autre qu'un membre de la famille avec le maire et qui m'indiqua que les travaux qui se déroulaient alors sur l'escalier ne seraient pas bien longs et qu'il serait bon que je réalise des images d'intérieur de cette église.

Le rendez-vous est donc pris. Dès que les travaux seront terminés et l'église de nouveau accessible, je tâcherai de réaliser l'album, sous un délai indéterminé...

Pour finir, vous remarquerez en troisième position enfin la photo qui m'a servi à illustrer mon blog, qui n'est autre que l'ombre chinoise de l'église de Jouy-Sous-Thelle, se dessinant derrière le crépuscule, alors que le soleil vit les derniers instants de cette journée.

Le retour à la maison se fit donc de nuit et cela d'autant plus que j'ai eu un problème momentané de véhicule dû à une vitesse de la boite automatique restée mal enclenchée, qui évitait par le système de sécurité, le démarrage de ma voiture...

La photographie, indiscutablement, c'est avant tout des aventures et des péripéties !

Septembre 2008 : Loconville - Oise (60)

Loconville est une commune très intéressante à bien des égards, tant dans l'architecture que pour ses paysages ou bien encore pour son histoire et ce, jusqu'à une époque contemporaire.

Briévement, en s'appuyant sur les informations de WIKIPEDIA, on peut dire que le village date de 821.

L'église Saint-Lucien fut construite au XIIe siècle. Le clocher central est de forme carré, le chœur fut reconstruit au XVIe siècle.

Le chateau de Gagny se trouvant sur la route allant vers Boissy le bois fut la propriété de la famille Vartan. On y trouve une ferme de 1209 attenante appelée « la ferme de Gagny ».

Au croisement des routes venant de Chaumont-en-Vexin de Liancourt-Saint-Pierre et de Boissy-le-Bois on trouve un calvaire élevé en 1841 dont le socle comporte des niches avec les statuettes de saint Lucien, sainte Madeleine et saint Jean.

On notera surtout que Loconville est particulièrement connue pour avoir été le lieu d'un mariage très célèbre : Celui de Johnny Hallyday et Sylvie Vartan, le 12 avril 1965.

Photographiquement parlant, j'y ais trouvé beaucoup de matière à m'émouvoir à trois reprises durant le mois de septembre : Une première visite pour simple repérage, une seconde pour photographier l'église et le cadre général, une troisième enfin pour tester mon nouvel grand angle 10-20mm SIGMA sur certaines parties de l'église qui requièrent ce type d'objectif.

Lors de ma dernière visite, j'assista même un mariage dans la rue principale du village sans y être invité. L'ambiance y était exceptionnelle et j'y ais retrouvé cette "valeur famille chaleureuse" empreinte de simplicité et de naturel, que l'on trouve encore dans certains départements comme l'Oise.

Sélection de quelques-unes de mes images de Loconville

Les autres images de Loconville, dans leur nouvelle version, bénéficiant des nouveaux traitements photographiques, sont intégrées à mon nouveau site internet.

31/08/2008 : Fleury - Oise (60)

Que peut-on dire de Fleury, petit village intéressant découvert sur la D105 ? Pas grand-chose, à en croire ce que l'on trouve sur le net...C'est à dire rien !

Et pourtant ! C'est le photographe qui vous le dit, la commune de Fleury compte tout de même un très bon petit restaurant en centre-ville à proximité d'une église qui mérite un petit détour, malgré l'état il est vrai discutable de ses murs.
Ce serait également une erreur de sous-estimer le cadre naturel environnant...

Compte tenu que je vous vends principalement de l'image et que je n'ai rien à vous raconter de particulier sur ce lieu, je pense qu'il vaudrait mieux passer immédiatement dans le vif du sujet et vous présenter ce que j'ai pu admirer à Fleury :


Eglise de Fleury

Autres curiosités et paysages

On notera tout particulièrement le superbe Lavoir avec l'eau qui longe certaines maisons.

Fleury, on en parle pas sur le net et pourtant...

Cette commune si insignifiante m'a même été d'une grande aide pour produire deux oeuvres noir&blanc, technique qui ne s'applique pas à n'importe quel sujet ou n'importe quel paysage...

Quand un lieu me permet de me divertir mais en plus d'approcher l'art, j'en suis toujours ravi !!!

A méditer donc...Il existe véritablement des trésors cachés ! Au photographe d'aller à leur rencontre par lui-même, par l'exploration personnelle. C'est comme cela qu'on construit de l'inédit, que l'on ouvre les yeux des gens et que l'on se fait connaître.

Dépasser encore et toujours nos préjugés ! Merci Bryan F. Peterson !

Amblainville - Monument aux morts


Le monument aux morts d'Amblainville est l'un des plus beaux édifices que j'ai eu l'occasion de photographier et cela d'autant plus qu'il offre une composition intéressante de profil comme de face avec l'église Saint-Martin.

Le poilu en bronze qui brandi une gerbe de lauriers est tout simplement magnifique, d'autant que le niveau de détails constituant cette statue est vraiment remarquable : Fusil LEBEL modèle 1886, uniforme, casque, etc...

Bref, un édifice de grande valeur symbolique et commémorative...

Amblainville - L'église Saint-Martin

L'église Saint-Martin d'Amblainville classée Monument historique en 1992, bien que extérieurement peu exceptionnelle, présente au moins une caractéristique forte intéressante. Moi qui suis un vrai fan de détails architecturaux et à fortiori religieux, cette fameuse caractéristique semble se trouver dans son haut-relief de porte particulièrement soigné, constitué de ce que l'on peut appeler une frise d'anges accompagnés de grappes.

Par expérience, ce genre de détail laisse présager un intérieur de la même augure, bien plus riche en trouvailles que l'extérieur plutôt pauvre... Malheureusement, lors de mon passage, il n'était point possible d'aller plus loin.

Amblainville - Présentation générale

C'est par le village d'Amblainville que je commence mes nouveaux travaux photographiques en août 2008, après ma fameuse année de "passage à vide".

Amblainville est à la limite du Vexin Français, à proximité de la brèche creusée par le Sausseron dans la commune d'Arronville toute proche (affluent de l'Oise, petite rivière de près de 20 km de long qui prend sa source à Neuville-Bosc(60), traverse Vallangoujard et Nesles-la-Vallée pour enfin se jeter dans l'Oise à la limite de Valmondois).

Les communes de Méru (3km), Henonville, Bornel, Arronville, Fosseuse et Esches sont à proximité directe.

Amblainville est une ville dont on arrive à retracer l'histoire assez précisément depuis 1104. C'est en 1282 que le nom actuel de la commune devient définitif, après avoir connu au moins 4 variantes en 200 ans. L'agriculture et le travail de la nacre avaient un poids très important au point qu'ils figurent sur la blason de la commune.

Les habitant(e)s d'Amblainville sont les Amblainvillois(ses). Ils sont autour de 1800 à ce jour.

En savoir encore plus sur l'histoire du village : http://pagesperso-orange.fr/mairie.amblainville/Historique.html

04/10/2008 - Mon nouveau site internet en chantier

Bonsoir à tous,

Comme prévu, j'ai démarré tranquillement ce samedi, la construction de mon futur nouveau site internet personnel qui devra remplacer l'ancien (dans un temps encore indéterminé), encore actuellement hébergé chez Club-internet (racheté depuis par NEUF), suite aux mésaventures relatées dans le billet d'inauguration de mon blog (plus d'ADSL donc plus d'accès satisfaisant au serveur de mon portail photo).

Dorénavant, il est déjà certain que la prochaine nouvelle mouture sera plus sobre, avec une charte graphique beaucoup plus uniforme, offrant je l'espère une navigation plus "professionnelle" pour mes visiteurs, bien que la précédente mouture mise en place en 2006 avait fait largement ses preuves et bien que les outils pour la développer soient les mêmes que la version précédente, ce qui ne l'épargnera pas malheureusement de problèmes de mise en page avec certains navigateurs (comme SAFARI)... Tant pis !

Par contre, contrairement à l'ancienne version, je vais m'orienter au maximum vers une optimisation de la mise en page et des polices pour Internet Explorer (navigateur très largement utilisé à plus de 80% par mes visiteurs potentiels).

Seule la partie "exposés techniques" en astronomie et photographie, devrait subir le moins de changements dans cette nouvelle mouture (reprise des pages de l'ancienne mouture), si ce n'est une remise à jour massive des connaissances bien méritée, dès que possible !
Certaines pages d'exposés sont même devenues obsolètes au point qu'il faille carrément les supprimer tantôt que d'autres subiront juste de petites corrections.

En définitive, refaire un site internet à cause de mon hébergeur d'accès qui n'assure plus son travail peut paraître ennuyeux mais en final, je réalise que c'est une formidable occasion pour aller de l'avant en le repensant complètement, tant dans l'architecture que dans le graphisme.
Efforts que je n'aurais sans doute pas pris le risque d'entamer en l'absence de cette adversité.

Comme quoi, les choses sont souvent bien faites dans ce monde ici-bas : Il suffit d'écouter et d'être capable de recevoir le signal de cette remise en cause !

Sur ce, à demain, pour la rédaction de mes premiers reportages photos.
J'ai beaucoup de photographies en attente et je dois avouer que devoir gérer de concert trois choses à la fois (partir l'appareil en bandoulière pour m'investir dans la chasse aux nouvelles images, travailler sur la nouvelle mouture de mon site et puis, alimenter mon blog) n'est pas un agenda particulièrement évident à gérer !

Très amicalement.

01/10/2008 : Lancement de mon blog photo

En ce mercredi, je fais mes premiers pas sur mon nouveau blog photo.


Ce blog (et plus précisément mon carnet de reportages et de découvertes) est une autre façon de partager régulièrement mes travaux photographiques. Il faut dire que les raisons de mon inactivité sur la toile depuis avril 2007 ne découlent pas que de mon bon vouloir...


Le lancement de ce blog intervient après ce que l'on peut appeler "un passage à vide", le terme de "traversée du désert" étant beaucoup trop fort.


Depuis plus d'un an, vous n'aviez plus l'occasion de me voir sur les listes de discussion, ni sur les forums, ni sur le web. Durant cette période, je n'ai pas eu l'occasion de pratiquer l'imagerie ni même l'observation astronomique, ni même encore la photographie "traditionnelle", empétré si j'ose dire dans des problèmes personnels assez copieux (santé de mes parents et autres).


Depuis juin dernier, j'ai repris la route avec ma petite voiture pour progressivement me remettre à la photographie "traditionnelle" avec mon bon vieux réflex numérique Nikon D70 qui m'accompagne depuis avril 2005 et dont la qualité d'image est toujours au rendez-vous...


J'oserai même dire mieux...! Dont les capacités ont été étendues grâce à l'achat vendredi 26 septembre d'un nouvel objectif pour pratiquer le très grand angulaire !


Mais surtout, mon inactivité sur la toile découle plus précisément d'une impossibilité de pouvoir m'exprimer librement à cause de la migration forcée de Club-internet vers NEUF (rachat de CI depuis fin 2007), qui a eu pour conséquence directe la perte de l'ADSL en février 2008, donc l'impossibilité brutale d'actualiser mon site internet alors que des actualisations étaient en prévision car NEUF n'a pas fait son travail "physique" au niveau des lignes !!! En somme, une perte sèche de représentativité sur les autoroutes de l'information !


Toutefois, dès le début de la crise, j'ai opté pour des solutions palliatives pour rester en contact (ADSL du bureau, PDA WINDOWS MOBILE 3G pendant mes déplacements photographiques et chez moi sur un MAC OS X LEOPARD via un modem 3G+). Je reste donc malgré tout joignable à tout moment à mon adresse internet. Malheureusement, cela ne règle en rien le problème touchant mon site internet et la confiscation de mon rôle d'acteur sur la toile.


Je n'ose plus faire des projets, encore moins des promesses mais je tenais à vous informer qu'une étude est actuellement en cours pour l'ébauche d'un nouveau site internet sur un nouveau serveur d'hébergement autonome à tout fournisseur d'accès.


J'ignore combien de temps prendra l'élaboration de ce nouveau site internet, sa mise en ligne ainsi que sa maintenance, j'ignore encore bien ce que deviendra l'ancien ainsi que le serveur sur lequel il était implanté mais une chose est à peu près sûre, c'est que ce blog photo tout naissant représente actuellement ma seule porte de sortie vraiment sérieuse pour pouvoir retrouver un minimum de ma représentativité artistique et si j'ose dire un minimum de mon honneur, après avoir été si sauvagement écarté du monde du web, par un opérateur de services électroniques sans scrupules envers ses plus fidèles abonnés !


Une chose est également aussi à peu près sûre, c'est que j'ai appris à mes dépends à travers cette si malheureuse aventure qu'il était parfois possible de faire mieux...Avec moins de moyens ! Mon futur site internet, je l'imagine s'inscrire justement dans cette philosophie. Son graphisme qui a fait son succès sera conservé. Sa destination à caractère principalement technique aussi. Mais les galeries photos est la zone névralgique du site qui devrait justement recevoir le gros coup de lifting pour que ce nouveau portail puisse tenir sur un serveur moins généreux !


Malgré toutes ces déceptions, le passage obligé au blog photo n'est pas si noir car beaucoup savent que si un site internet est parfait pour confectionner une vitrine de présentation, le blog photo contient quant à lui d'autres qualités qui le font préférer au site internet traditionnel comme la possibilité (et loin des moindres !) aux lecteurs de pouvoir déposer des commentaires et pouvoir dialoguer directement avec le protagoniste du blog, sur n'importe quel article ou "billet" déposé !


Laissons désormais donc place à la créativité et au renouveau.

Depuis juin dernier, mon "vieux" Nikon D70 a opéré près de 1000 nouveaux déclenchements et j'ai bon espoir d'avoir l'occasion dans les jours à venir, de pouvoir publier et partager avec vous mes premiers reportages photo inédits après ce "passage à vide" finalement pas si négatif...


Très amicalement.

Articles les plus consultés depuis les 7 derniers jours...